WI WATT’HEURE #32

« Virtual Genre » par Agathe Siffert

Conçue et réalisée par Carole Rieussec et Elena Biserna
Graphisme et mise en ligne : Lionel Palun


wi watt’heure #33 est une invitation offerte à Agathe Siffert, jeune artiste sonore et plasticienne, féministe et fan de jeux vidéo. C’est justement au croisement de ses trois axes d’intérêt qu’elle nous propose Virtual Genre : une création pensée et réalisée pour ce numéro. Dans Virtual Genre, Agathe part de son expérience personnelle ainsi que d’entretiens et conversations avec des joueurs et des joueuses pour explorer les représentations des femmes et les stéréotypes de genre dans l’univers des jeux vidéo. Elle nous présente son projet :

« Dans le milieu du jeu vidéo, les représentations féminines ont toujours été problématiques. Dans une grande majorité, au-delà des princesses à sauver, les avatars féminins sont grossièrement sexualisés. Aujourd'hui, en 2020, on retrouve autant de femmes que d'hommes qui jouent à des jeux vidéo. Pourtant les personnages féminins très sexy occupent encore une bonne place dans les jeux.

En tant que femme qui joue à des jeux vidéo, je ne me suis jamais sentie concernée par les jeux qui me proposaient des avatars correspondant plus aux fantasmes masculins qu'à des combattantes. J'ai eu du mal à trouver des jeux auxquels j'arrivais à jouer sans me sentir blessée par l'image qu'on y donnait de mon genre. Je me suis demandée par qui et pour qui étaient conçus ces personnages hyper-sexualisés, et si on attendait de moi que je m'identifie à eux.

C'est cette première question qui a donné lieu à ce podcast : j'essaie de comprendre quel est l'impact de cette représentation des femmes sur les joueuses, les joueurs et les communautés en ligne. Pour trouver des réponses, j'ai entamé une série de discussions avec des joueurs et des joueuses de différents milieux. Ces conversations en ligne et in real life m’ont permis de les questionner sur leur vision des avatars féminins, sur la représentation des genres, sur la question des identités sexuelles ou encore sur l'utilisation d'un avatar d'un genre différent. Nous avons également essayé de deviner comment évoluerait la représentation des genres dans les jeux vidéo du futur, notamment en observant le jeu Les Sims 4, sorti en 2014, qui aujourd’hui me semble être celui qui aborde au mieux la question du genre.

Plusieurs pièces sonores ont été réalisées exclusivement pour ce projet. Le son mêle des morceaux conçus avec un synthétiseur numérique et des bandes son enregistrées dans les jeux Métroides et Tomb Raider. En m'inspirant de ce que l'on entend quand on joue à un jeu vidéo d'action – bruits de pas et tirs – j'ai conçu ces 50 minutes rythmées par les tirs et les déplacements des personnages féminins historiques Lara Croft et Samus. Je me suis inspirée de paysages sonores virtuels de science fiction pour imaginer chaque morceau en jouant avec les réverbes artificielles et la spatialisation des sons ».

Agathe Siffert


 

Avec les voix de :
ThonMaïs, joueur de League of Legend
Cassandra Cuni, joueuse de League of Legend
Killian Moy, joueur de Worl of Warcraft
Thzyo, joueur de World of Warcraft
Mounir Slatni, plasticien et desinger textile, joueur des Sims
Emma Hoareau, créatrice du collectif Queer "Collectif Cuillère"

Références littéraires
- Feminist Frequency - "Tropes vs Women", série Youtube 2013 - 2017
- Donna Haraway - "Manifest cyborg", essai féministe, 2002
- Virginie Despentes - "king kong Théorie", 2006
- Victoire Tuaillon - "Les couilles sur la table", chaine Youtube
- Laura Mulvey - "plaisir visuel et cinéma narratif", n°16 de la revue Screen, 1975
- Usul Master, " 3615 Usul – L'érotisme" Novembre 2013 et "3615 Usul – Les joueuses" Juin 2012

Expérimentation vidéo-ludique  

Références jeux vidéo :
- Mass Effect trilogy
- Les Sims 4
- Animal Crossing
- League of Legends
- Worls of Warcraft
- Metroid
- Tomb Raider

Productions en ligne d’Agathe Siffert  :

https://brutalraw.bandcamp.com/

https://www.youtube.com/channel/UC4lEKvSiWdMhkcxkgpAUEzw